Andrew Scheer annonce un plan pour bonifier les REEE

September 17, 2019

Un nouveau gouvernement conservateur va améliorer les REEE pour que les parents aient plus d’argent pour les études de leurs enfants

Un nouveau gouvernement conservateur va bonifier les Régimes enregistrés d’épargne-études (REEE), mettant ainsi plus d’argent dans les poches des parents canadiens qui travaillent fort afin d’épargner pour les études de leurs enfants, a annoncé aujourd’hui le chef conservateur Andrew Scheer.

Avec le plan conservateur, la contribution du gouvernement aux REEE passera de 20 pour cent à 30 pour cent pour chaque dollar investi, pour un maximum de 2 500 $ par année. Ce changement fera passer la subvention annuelle maximale de 500 $ à 750 $.

« Pour la plupart des parents, les études universitaires ou de formations professionnelles de leurs enfants sont le fruit d’année d’épargnes, a dit M. Scheer. En augmentant les REEE, un nouveau gouvernement conservateur mettra plus d’argent dans les poches des parents qui travaillent fort pour aider leurs enfants à améliorer leur quotidien. »

Selon le plan conservateur :

  • Un couple qui commence à verser 25 $ par mois dans un REEE dès la naissance de son enfant touchera 1 620 $ jusqu’à ce qu’il ait 18 ans. C’est 540 $ de plus que cequ’il touche actuellement.
  • Un autre couple qui peut investir 50 $ par mois touchera 3 240 $ en subventions gouvernementales jusqu’à ce que son enfant ait 18 ans. C’est 1 080 $ de plus que ce qu’il touche actuellement.
  • Les parents à faible revenu toucheront 50 pour cent sur la première tranche de 500 $ investie par année. Ils ne touchent actuellement que 40 pour cent.

« Les REEE sont le moyen le plus efficace pour les parents d’épargner pour les études de leurs enfants, et de plus en plus de familles utilisent cet outil tous les ans, a ajouté M. Scheer. Un nouveau gouvernement conservateur vous aidera, vous et votre famille, à améliorer votre quotidien. Nous allons assurer que les Canadiens peuvent donner un bon départ à leurs enfants. Avec les conservateurs, c’est plus, pour vous, dès maintenant. »